Rénovation et mise en accessibilité de la mairie

Mairie

La commune de Rocheservière, comme toutes les collectivités, s’est engagée dans un agenda de mise en accessibilité de ses bâtiments d’ici 2020.

Chaque année sont ainsi réalisés un certain nombre de travaux d’aménagement destinés à permettre l’accès de tous, aux équipements communaux. Au 1er novembre 2018, ont ainsi été réalisés les travaux de mise en accessibilité pour les bâtiments suivants : l’église, les vestiaires du football, le local de l’ADMR, l’accueil Jeunes « La Fabrik », Le restaurant du moulin, la salle de la Pierre aux lutins, la salle du Grand Logis, La salle du bouton d’Art, le groupe scolaire Gaston Chaissac.

S’agissant de la mairie, compte tenu de la vacance de l’ancien hôtel de l’intercommunalité, le conseil municipal a d’abord souhaité mener en 2017, plusieurs études dont le but était d’éclairer son choix final d’un point de vue urbain, technique et financier: conserver la mairie sur son site actuel ou la transférer dans l’ancien hôtel de l’intercommunalité. En janvier 2018, le conseil municipal s’est prononcé majoritairement pour le maintien de la mairie sur son site actuel, suite à l’étude stratégique menée par la Chambre de Commerce et d’industrie. Cette étude met en avant les conditions nécessaires au développement du cœur historique de la commune et en particulier de ses commerces.

Par cette décision, le conseil municipal a donc choisi de réhabiliter ce bâtiment emblématique pour l’adapter aux normes d’accessibilité, répondre également aux enjeux d’économie d’énergie en travaillant sur l’enveloppe du bâtiment (remplacement des huisseries simple vitrage,  isolation des murs et des plafonds etc) et redéfinir les espaces de travail pour que les services administratifs répondent aux attentes des cerviérois.

Afin de mener à bien ce projet, la commune s’est adjoint les services de l’Agence de Services aux collectivités locales (SPL) en tant qu’assistant à maîtrise d’ouvrage. A partir d’une étude chiffrée dite de faisabilité présentée en 2018, la SPL rédigera un « programme » sur la base duquel, la commune engagera une consultation afin de choisir un architecte, au 1er trimestre 2019. L’architecte mènera ensuite les études de conception et d’avant-projet pour aboutir au choix des entreprises qui devrait avoir lieu au dernier trimestre 2019 pour un début de travaux fin 2019, début 2020.

Ce bâtiment construit en 1834 qui abritait à l’origine la justice de paix, une école, une mairie et un dépôt de secours mutuel avait fait l‘objet d’une restructuration en 1954.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×