Le pavillon

Ce sont les anciennes dépendances du château féodal appelées « le pavillon du château ». Au XVIIIème siècle, le régisseur et les officiers subalternes au service du Seigneur de la châtellenie de Rocheservière y logeaient. Ce vieux logis a été démoli en 1842 par Louis de TINGUY pour faire place au château actuel reconstruit en 1885.

 

Le bâtiment de la garde nationale

En 1789, des bourgeois acquis à la Révolution Française créent à Paris puis dans les grandes villes de nouvelles forces de l'ordre appelées « Gardes Nationales ». À Rocheservière, ils s'installent dans le grand bâtiment rénové qui côtoie la cour de la ferme du château. Ces forces prendront par la suite le nom de gendarmerie. Le premier Colonel de cette garde fût en 1789 - 1790 et 1791 le dénommé Joseph FAYAU (propriétaire de la propriété de Belleroche précédemment évoqué), futur député à la Convention.

Les dépendances disposent de fours à pain qui n'ont pas été endommagés et qui sont désormais remis en activité régulièrement à l'occasion de manifestations culturelles de la commune.

 
Pavillon