Le moulin

Il existait bien avant le début de la Révolution Française en 1789 et était beaucoup moins important que le bâtiment actuel. Il y avait deux moulins en parallèle, un à vent et à eau.

Une tannerie lui fut très longtemps accolée et elle appartenait dans les années 1830 à Jean ARTEL. Celui-ci était co-propriétaire de la cour du moulin avec Louis DURET, le moulin lui-même appartenant à un monsieur MANDIN, meunier.

 

L'origine du moulin à eau est incertaine. Il pourrait remonter 2 siècles avant J.C. dans les régions montagneuses du proche Orient. Il fût introduit en occident grâce aux romains. Au cours des XIème et XIIème siècle, cette invention se développe et devient une « révolution technique ». Au XIXème siècle, les moulins à vent disparaissent au profit des machines à vapeur tandis que les moulins à eau persistent.

 

Bien avant la révolution française, le quartier du Péplu qui tire son nom de "Puy velu" ou petit mont, était pourvu d'au moins quatre tanneries dont celles de Bouyer et de Jean Artel. La fabrication du cuir à partir des peaux d'animaux nécessitait beaucoup d'eau d'où sa présence près de la rivière mais en faisait aussi un quartier à part du fait des odeurs fétides qui s'en dégageaient.

 
Moulin